“Une année en maternelle n°4”, Pomme d'Api n°568, décembre 2020 - Texte : Anne Ricou - Illustration : Robin.

Une année en maternelle : un atelier Montessori en classe

Anne Reuillon est maîtresse en maternelle. Chaque mois, elle répond à nos questions sur l’école et les enfants dans Pomme d’Api. À lire et à écouter en décembre, son témoignage sur le déroulement des ateliers Montessori mis en place dans sa classe.

Pomme d’Api : depuis 3 ans, vous avez mis en place des ateliers Montessori dans votre classe. Quel est le principe ?

Anne Reuillon : Ce qu’il faut retenir d’un atelier Montessori en classe, c’est d’abord que l’on présente individuellement à chaque enfant un travail qu’il a ENVIE de faire. On part de son envie. Parfois, c’est juste parce que l’enfant trouve que le matériel est beau…

Pomme d’Api : Pouvez-vous nous donner un exemple ?

Anne Reuillon : Eh bien, par exemple, le premier atelier de “vie pratique” est celui qui consiste à ouvrir et fermer des boîtes. Il regroupe, du plus simple au plus compliqué, tout ce qui relève de la manipulation fine. Cela peut être des activités de transvasement : verser du riz, des grains, de l’eau, du sable…, trier des graines, visser et dévisser des boulons, etc. Une progression par niveau de difficulté a été pensée de la petite à la grande section. Chaque atelier est extrêmement réfléchi : on ne présente pas n’importe quoi, n’importe comment. La première fois, j’accompagne toujours l’enfant et je commence par nommer l’atelier. L’enfant prend le matériel, s’assoit à une table, je m’assieds à côté, et j’explique : “D’abord, c’est moi, ensuite, c’est toi”…

Pomme d’Api : Vous accompagnez l’enfant selon le principe de “Aide-moi à faire tout seul” évoqué par Maria Montessori ?

Anne Reuillon :Oui, en effet. Et quand j’ai fini ma présentation, je termine toujours en disant à l’enfant : “Maintenant, je t’ai présenté ce travail (je le renomme : ici, “Ouvrir et fermer les boîtes”), on va le ranger ensemble et tu pourras le prendre tout seul quand tu voudras, autant de fois que tu voudras.” Et lorsque je dis cela aux enfants, ils ont un sourire jusqu’aux oreilles !

Écoutez le témoignage d’Anne Reuillon

Pour compléter cette interview, la rédaction de Pomme d’Api vous propose d’écouter Anne Reuillon qui raconte dans ce témoignage “Pourquoi et comment elle a tout changé dans sa classe.”

“Une année en maternelle n°4”, Pomme d’Api n°568, décembre 2020 – Propos recueillis par Anne Ricou. Illustration : Robin.