Bayard
Adélidélo
Petit Ours Brun

Comment la maîtrise du vocabulaire aide le développement des enfants ?

Comment la maîtrise du vocabulaire aide-t-elle le développement des enfants ?
5 juin 2013

L’apprentissage des mots permet au tout-petit de constituer peu à peu le langage dont il ne peut pas se passer pour évoluer. Plus son vocabulaire sera riche et maîtrisé, plus l’enfant comprendra, communiquera et apprendra facilement ! Le rôle des parents est essentiel dans son acquisition. Nos conseils pour l’aider à progresser.

A quoi sert le vocabulaire ?

Les colères fulgurantes des tout-petits s'expliquent souvent par leur incapacité à communiquer. Dès lors qu'ils ont des mots pour s'exprimer et une oreille attentive, ces accès de fureur disparaissent comme par enchantement !

L'enfant en fait l'expérience tout au long de sa croissance : plus son vocabulaire s'enrichit, plus il peut nommer ce qu'il ressent, le comprendre et le partager avec ses proches. Il est en train de se fabriquer un outil fabuleux, le langage, qui va lui servir à nouer des relations, aborder le monde et y faire sa place.

Que permet sa maîtrise ?

L'acquisition du vocabulaire est un passage obligé dans de nombreux apprentissages, qu'ils soient scolaires ou non. A l'école, il faut bien comprendre ce que dit le maître : si l'enfant entend des mots qu'il ne connaît pas, comment pourra-t-il répondre correctement à la demande de l'enseignant ?

Inversement, un vocabulaire varié et maîtrisé donne de grandes facilités à l'enfant. S'il comprend sa leçon, il l'apprendra plus vite et plus durablement. Si ce qu'il lit a un sens, il accédera plus vite au plaisir de la lecture.

Que se passe-t-il à l’école ?

L'apprentissage du vocabulaire est inscrit dans les programmes et les enseignants utilisent divers exercices, activités et leçons pour permettre son acquisition. L'enfant commence à analyser le langage qu'il employait jusqu'alors sans réfléchir.

A travers les notions de synonymes et d'homonymes, de sens propre et figuré, de mots simples et dérivés, il entre dans le mystère des mots et dans les variations du langage. En abordant la grammaire, il découvre la nature et la fonction des mots qui articulent les phrases. En se frottant à la conjugaison, il s'initie aux temps du récit. L'école pose des bases que l'enfant doit s'approprier pour bâtir son propre langage.

Et à la maison ?

La famille joue un grand rôle dans l'acquisition du vocabulaire. Le bébé apprend ses premiers mots sur les lèvres de ses parents, et il n'est d'ailleurs pas bénéfique de “parler bébé” aux tout-petits. S'il peut comprendre “Veux-tu du lolo ou ta tututte ?”, il peut aussi accéder à “Veux-tu du lait ou ta tétine ?”…

Un petit travers d'adulte qui se reproduit plus tard, quand les parents hésitent à utiliser des mots qu'ils jugent trop compliqués pour leurs enfants. Or ces derniers comprennent vite et bien, pour peu qu'on leur explique - sans tomber dans le cours magistral, qui les ennuie… magistralement !

Le 30 juin 2012 Anne-Laure Fournier le Ray, Vos questions de parents

Abonnement en prélèvement mensuel

5,45€ /mois
S'abonner
Feuilleter Pomme d'Api